Itinéraire artistique

Depuis 1978, Jean-Pierre Rappenne fait évoluer son personnage au gré des publics rencontrés et des orientations de carrière. Cet «Amuseur public», comme il se définit lui-même, s’est d’abord dirigé vers les prestations à des occasions festives.

Gaspard-itineraire1A partir de 1984, il fait un détour par le monde de la variété. Un peu plus tard et conjointement, il aborde les spectacles de rues. Son personnage d’amuseur est très loquace et s’adapte à de très nombreuses situations. Il participe aux premières éditions de nombreux festivals.

A partir des années 2000, il s’intéresse au monde clownesque et travaille de plus en plus la gestuelle au détriment de la parole. Les lieux et occasions de productions se multiplient et se diversifient de plus en plus.

En 2013, à l’occasion de la création de «Gaspard, contrapontiste» le personnage perd complètement la parole et devient le personnage de film muet qu’il est aujourd’hui.

itineraire-photo2

Les commentaires sont fermés